Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SODA81

Bouchées au chorizo

26 Août 2013, 17:16pm

Publié par soda81

Mettez dans le Thermomix, 200g de chorizo sans la peau et coupé en rondelles, 10cl de coulis de tomates, 4 oeufs, 2cc de maïzena, 1cc de paprika

Mixez 10 sec vit 9 et remplissez les mini-moules de votre choix.

Faites cuire 20 min à 180°. Dégustez tièdes ou froids autour d'un bon apéro.

 

Bouchées au chorizo

Voir les commentaires

Nonettes à la confiture de framboises

26 Août 2013, 17:08pm

Publié par soda81

Préparation : 15 mn
Temps total : 3 h
Les nonettes : 70 g de cassonade, 200 g de miel, 100 g d'eau, 100 g de lait 1/2 écrémé, 75 g de beurre, 270 g de farine, 2 sachets de levure chimique, 1 cuillère à café d'épices à pain d'épices (pour ma part, j'ai mis de la cannelle en poudre et du gingembre en poudre), 1/2 cuillère à café de bicarbonate, quelques gouttes de liqueur de rose (facultatif), 200 g de confiture de framboises
Le glaçage : 30 g de sucre, 1 blanc d'oeuf

Nonettes à la confiture de framboises

Les nonettes : Mettre la cassonade, le miel, l'eau, le lait et le beurre dans le bol. Chauffer 5 min/90°C/vitesse 1.
Ajouter la farine, la levure chimique, les épices à pain d'épices, la liqueur de rose et le bicarbonate. Mixer 30 secondes/vitesse 5. Transvaser dans un récipient et laisser reposer une heure.
Préchauffer le four à 200 ° C (Thermostat 7). Beurrer légèrement les moules à muffins.
Remplir les moules aux 3/4 de cette préparation. Poser dessus 1 cuillère à café de confiture et enfourner 20 minutes en surveillant la coloration. Laisser tiédir avant de démouler.

 

 

Nonettes à la confiture de framboises

Le glaçage : Mettre le sucre dans le bol et mixer 10 secondes/Vitesse 10. Ajouter le blanc d'oeuf et mélanger 15 secondes/vitesse 5. Badigeonner le dessus de chaque nonette encore tiède de ce glaçage à l'aide d'un pinceau à pâtisserie. Laisser refroidir avant dégustation.

Nonettes à la confiture de framboises

Voir les commentaires

Alberville, l'histoire des jeux olympiques

24 Août 2013, 12:13pm

Publié par soda81

Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques

Il fait beau, même très chaud. Le ciel est bleu, nous avons décidé de rejoindre un lac à mi-hauteur de montagne pour se poser, lire, profiter du calme de la nature. Quelques premiers nuages blancs apparaissent vers 14 heures pour finalement se transformer en nuages orageux au bout d'un quart d'heure. Changement de programme, direction Albertville... La ville est coincée dans la vallée ; son environnement est assez industrieux et au-delà du coeur de ville, ce sont plutôt des constructions modernes, des zones à l'allure de zone commerciale qui occupent l'espace. On peut s'attarder autour du secteur ayant supporté les jeux olympiques, la patinoire, le terrain utilisé pour la cérémonie d'ouverture.

Retour au coeur de la ville, finalement quelques rues agréablement aménagées.

 

Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques

La maison des jeux olympiques d'hiver vous accueille, et pour un prix d'entrée vraiment modeste, vous ramène en 1992, réveille votre mémoire. Qui n'a pas gardé quelques images dans sa tête du spectacle orchestré par Philippe Decouflé, les chorégraphies, les costumes originaux, parfois délirants...

Un film retrace l'histoire des JO depuis 1924 et la portion consacrée à 1992 avive les souvenirs, comme par exemple la voix de François Mitterrand ouvrant les jeux, prenant la main de cette jeune fille devant chanter La Marseillaise à capella (on la voit aujourd'hui âgée d'une trentaine d'années évoquant ce moment magique !).

Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques

Cela ne fait que 20 ans mais parfois on se surprendrait à traiter ces images de "film d'archive" ; cela ne fait que 20 ans, certes au millénaire précédent. Le musée est riche de nombreux objets, présentant plusieurs costumes, le travail préparatoire et l'investissement de nombreux bénévoles autour des jeux à la fois pour le spectacle et tout au long de l'évènement. Le calendrier officiel de préparation n'en est pas moins impressionnant avec l'ensemble des travaux... Le musée contient aussi une partie technique avec une présentation de l'évolution des technologies, l'évolution des skis, des fixations....

 

Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques

Au dessus d'Albertville, il est intéressant de rejoindre Conflans, une des cités fortifiées de Savoie. Le site est agréable, en passant par la porte de Savoie jusqu'à la Grand-Place, ruelles étroites, bordées d'anciennes boutiques aux enseignes expressives...

Depuis le jardin en surplomb, vous apercevez à l'opposé de la vallée d'Albertville, l'abbaye de Tamié. Elle ne se visite pas mais on peut y acheter du fromage. Ce lieu a aussi servir de lieu de retraite pour les acteurs du film Des Hommes et des Dieux.

Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques
Alberville, l'histoire des jeux olympiques

Voir les commentaires

Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord

18 Août 2013, 13:54pm

Publié par soda81

Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord

Le temps est gris ce matin et les brouillards sont bien accrochés aux plus hauts sommet. Nous quittons en voiture le petit hameau du Grenier et notre gîte, situé entre Bozel et Saint Bon Tarentaise pour rejoindre Pralognan ; la brume se transforme en pluie fine et cherche à nous décourager. Il en faut un peu plus...

La pluie se calme mais la brume est bien là, donnant au paysage des aspects un peu fantomatiques. Pour la vue vers les plus hauts massifs, il faudra revenir.

 

Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord

Direction, la ferme de Ritord. Le chemin monte rapidement et met nos souffles à l'epreuve mais finalement, assez vite, nous rejoignons le plateau. Quelques bâtisses, implantées ici et là, apparaissent dans la brume, parfois dans la bruine...

Une famille de marmottes est de sortie ; elles semblent ne pas s'inquiéter de notre présence, habituées à voir passer ces drôles d'humain à des vitesses differentes et pour certains le nez dans les chaussures, ne s'arrêtant jamais et ne regardant rien. Un gros rocher permet de se cacher et de changer d'objectifs ; même le 300 mm est un peu juste pour saisir en gros plan ces adorables silhouettes. Par contre, pas question de se rapprocher plus pour ne pas les déranger ; le bonheur de la rencontre est bien là.

 

 

 

 

 

Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du RitordAu coeur de la vanoise, la ferme du Ritord

Le chemin que nous empruntons est carrossable ; un camion de livraison de fuel nous dépasse et le chauffeur va patiemment avancer, prudent sur la montée et plus encore sur la descente.

Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord

La cheminée de la ferme de Ritord fume au loin et les fumées se mêlent aux brouillards. Nous arrivons alors que les meules de Beaufort sont sous presse, au chaud pour continuer leur "maturation". Le petit lait, le lactosérum chauffe pour la production du Sérac (appelé ailleurs, parfois la recuite, cousin de la ricotta...) ; l'éleveur utilise, dans ce cas, du bois pour la chauffe faisant des économies sur sa facture de gaz ou de fuel. D'une part, le sérac ne se valorise pas au prix du Beaufort, la production doit être plus économique et d'autre part, l'éleveur nous a indiqué que cette utilisation permet aussi de faire quelques travaux d'entretien des alpages lors de la récolte du bois. Économie et écologie se rencontrent.

Le serac est un fromage délicieux. Une portion avec un peu de sel, du poivre, quelques herbes aromatiques et un filet d'huile d'olive accompagnera bien votre salade ; autre version, il s'agit alors de les couper en tranches et de faire une variante de la traditionnelle salade tomate-mozzarella... Un régal !

Belle matinée aux portes du parc de la Vanoise...avec des images qui nous resteront et une envie de les partager.

Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord
Au coeur de la vanoise, la ferme du Ritord

Voir les commentaires

Tarte feuilletée aux tomates et aux sardines

18 Août 2013, 13:42pm

Publié par soda81

Pâte feuilletée, moutarde, oignons, tomates, sardines, huile d'olive, thym, sel, poivre.

Pelez et émincez les oignons. Faites-les fondre dans une sauteuse sur feu doux avec le beurre. Laissez-les cuire à  feu doux pendant 10 min environ.

Pendant ce temps, lavez les tomates, coupez-les en deux et épépinez-les. Faites chauffer 2 cuil. à  soupe d'huile d'olive dans une sauteuse, ajoutez les moitiés de tomate et faites-les revenir sur feu doux pendant 10 min. Salez, poivrez et laissez tiédir.

  

Tarte feuilletée aux tomates et aux sardines

Préchauffez le four à  th 6 (180°). Déroulez la pâte feuilletée dans un moule à  tarte. Répartissez la moutarde sur la pâte, puis couvrez avec les oignons et les tomates tièdes. Pour finir, disposez les filets de sardines en rosace, parsemez de thym et arrosez avec le reste d'huile d'olive. Enfournez la tarte pour une trentaine de minutes. Servez chaud ou tiède.

Tarte feuilletée aux tomates et aux sardines

Voir les commentaires