Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SODA81

Au coeur du vignoble de Gaillac

29 Juillet 2014, 19:03pm

Publié par soda81

Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac

Dimanche matin, réveil de bonne heure. Il ne fait pas encore jour ; le ciel bleuit doucement. C'est l'heure bleue.

Départ d'Albi, par la route Marssac-Brens, je rejoins Gaillac. Quelques pauses au milieu des vignes et le soleil rouge illumine la façade du pigeonnier et réchauffe les couleurs des tournesols. Je passe au barrage de Rivières.

Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac

Au dessus de Gaillac, je me dirige vers Vieux. Une précédente balade m'avait permis de repérer de beaux endroits. Une chance, ce matin, la brume accompagne l'arrivée du soleil et donne un coté mystérieux au paysage. On pourrait se croire au milieu de la Toscane ; quelques grandes maisons carrées occupent le sommet des collines. A mi coteau, une maison au bout d'un chemin carrossé, fermé par une chaîne attachée à deux piquets, attire mon regard ; le prunier à la silhouette magnifique porte de magnifiques fruits jaunes.

Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac

A Vieux, le cadran solaire n'est pas encore éclairé ; le soleil commence, à peine, à éclairer le haut du clocher.

Retour sur les hauteurs, près de là, une maison semble avoir rassemblée de nombreux convives ; ce matin, tout le monde dort et deux magnifiques vans ornent le jardin...

Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac

Un petit détour sur la route qui relie le château de Salettes au château de Mauriac, je fais une pause photo près de la chapelle St Sernin. Le paysage est magnifique !

Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac
Au coeur du vignoble de Gaillac

Voir les commentaires

Confiture de prunes

15 Juillet 2014, 17:38pm

Publié par soda81

Confiture de prunes

1kg de prunes dénoyautées, 400g de sucre en poudre, 2g d'agar-agar

 

Dans le bol du robot, mettez les prunes et le sucre. Régler 13min à 100°, vitesse 2.

Ajoutez l'agar-agar, en veillant à bien le dissoudre en le répartissant (j'ai versé tout doucement en mélangeant avec la spatule). Réglez 4min, vitesse 2.

Mettez en pot, refermez-les bien et retournez-les jusqu'à complet refroidissement.

Cette recette contient peu de sucre et c'est là tout l'intérêt. La conservation ne sera pas aussi longue ; aussi, on peut conseiller de stocker les pots au frigo.

Voir les commentaires

Salade de poulet grillé et semoule à la menthe

6 Juillet 2014, 18:55pm

Publié par soda81

Pour 4 personnes : 3 blancs de poulet, 80 g de semoule, 10 feuilles de menthe, 1 quartier de melon, 60 g de pignons de pin, 5 cl huile d'olive, 1 cuillère à soupe de miel

Faites dorer les blancs de poulet à la poêle dans un peu d'huile d'olive. Une fois dorés, ajoutez une cuillère à soupe de miel et laissez caraméliser, ajoutez 5cl d'eau et baissez le feu. Laissez cuire 10 mn sur feu doux en retournant les blancs de poulet.

Mettez la semoule et le reste d'huile dans un saladier avec du sel. Versez de l'eau bouillante à hauteur et laissez gonfler.

Taillez le melon en petits cubes. Faites griller les pignons de pin à sec dans une poêle et hachez les feuilles de menthe.

Taillez le poulet en petits morceaux, ajoutez les dans la semoule égrainée avec le melon, les pignons et la menthe.

Gardez au moins 2 heures au frais avant de servir.

Salade de poulet grillé et semoule à la menthe

Voir les commentaires

Sur les côtes normandes

2 Juillet 2014, 16:38pm

Publié par soda81

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Le point de départ du périple se situe à Fécamp. Après plusieurs heures de route, la fatigue ne nous permet pas d'apprécier suffisamment son atmosphère. On sent, ici, que les temps glorieux sont un peu passés ; celui qui fut l'un des tous premiers ports de pêche de cette côte a malheureusement perdu sa place. On retrouve toutefois et heureusement cette belle ambiance de port ; quelques animations en ce jeudi de l'Ascension occupent les quais. Autochtones et touristes s'attardent dans les brasseries, peu pressés à affronter l'air frais et un peu humide qui souffle depuis la plage. Quelques lecteurs solitaires se sont installés sur les galets.

 

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

A peu de distance, Yport, Etretat occupent des espaces étroits où la terre vient en pente plus douce rejoindre la plage. Du haut d'Etretat, votre regard porte sur l'un des paysages les plus célèbres de France et sûrement l'un des plus photographiés. On se rappelle alors les images de son livre de géographie du primaire... Qui sait alors s'il ira voir un jour la falaise à trou ? Il fait bon de s'attarder à Yport, l'affluence y est modérée, la plage de galets supporte des bateaux remontés tout en haut, à l'abri du mouvement de l'eau. Chaînes et poulies ornent le sol.

 

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Le Havre. Patrimoine mondial ; vu d'Albi, nous étions surpris car, en effet, les deux cités ont été concurrentes la même année au titre de la France pour conquérir la prestigieuse reconnaissance et notre pays avait fait le choix de présenter la cité du Nord. Les Albigeois que nous sommes se demandaient bien ce l'on pouvait trouver à cette cité "moderne". Le Havre mérite son classement car son histoire est notre histoire ; sa reconstruction sous l'égide de Perret est le reflet d'une époque où un homme a su concilier béton et construction "encore humaine". Nous ne sommes pas dans des barres d'immeubles ; nous sommes dans une cité, au sens noble du terme avant que celui-ci ne désigne des lieux improbables.

 

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Honfleur, avant midi et avant la foule, un temps de pause au resto autour d'une assiette d'huîtres, au bord du bassin. L'endroit est magnifique et on se plait à imaginer, sous une pluie battante, le commissaire Maigret, envoyé là par Simenon pour une de ses enquêtes, sortant, chapeau et pipe fumante, de l'une des maisons à façade d'ardoise. L'église en bois est de la couleur du roman, noire et envoutante. L'après midi, il est temps de quitter la cité noire de monde pour faire un passage, éclair, à Deauville, autre monde !

 

 

 

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Laissons-nous entraîner ensuite par la douce mélodie de l'eau au milieu du jardin de La malposte ; une visite du jardin s'impose et après une douce nuit dans cette chambre d'hôtes bercée de cette belle musique, le petit déjeuner vous laissera un souvenir certain. Le soir, allez donc Aux Trois Matelots, à Courseules sur mer.

 

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Nous sommes sur une année anniversaire. 70 ans que des hommes se sont sacrifiés pour notre liberté. A Arromanches, une vue en hauteur permet encore d'imaginer la fantastique armada arrivée ici sur un port construit avec génie et en un temps record. Les images du cinéma panoramique sont aussi là pour susciter une très forte émotion. Guide du Routard et Geo Histoire en poche, nous avançons le long de cette côte, de la batterie de Longues sur mer au cimetière de Colleville, Respect ! La pointe du Hoc vu au ras du sol ne laisse pas tout voir ; des photos aériennes font encore aujourd'hui froid dans le dos. Dans cette semaine qui précède les festivités, les collectionneurs de Jeeps et autres matériels de transport arpentent les routes ; à la vue des lieux, vient se rajouter le bruit caractéristique des moteurs de l'époque.

 

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Une pause à Pegasus Bridge, autre lieu symbolique et nous voici remontant les routes de la Manche, cotoyant St Mère l'Eglise pour rejoindre les abords de Barfleur. Sous le soleil, le phare de Gatteville impose sa hauteur au milieu des rochers de même couleur. Une nuit à la laiterie de Tocqueville, chambre d'hôte étonnante et accueillante sur cet ancien site industriel et notre retour dans le Sud-Ouest se prépare avec un passage à Saint Vaast La Hougue.

Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes
Sur les côtes normandes

Voir les commentaires