Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SODA81

Cancale et St Malo

29 Août 2015, 14:53pm

Publié par soda81

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

Cancale, petite ville du Nord de l'Ille et Vilaine, dont le nom est associé à la production d'huîtres est un endroit plein de charme. La ville est inscrite dans une boucle de la Manche, tournée à l'est vers le Mont St Michel ; son port en contrebas tout en longueur et en courbe accueille quelques bateaux et sur les quais,de nombreux restaurants, quelques hôtels et des maisons avec un point de vue assez impressionnant. Là aussi, le port trouve une sérénité bien agréable tôt le matin, à l'heure où la lumière éblouissante masque les couleurs et joue le jeu des silhouettes.

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

Nous avons séjourné à l'Hôtel Duguay Trouin. Ce petit hôtel est une maison particulière où le propriétaire a su, accompagné d'un architecte, réaliser des aménagements avec des chambres bien agréables ; nous avions vue sur la mer. C'est en prenant le temps de discuter que nous avons appris que Patrice Ballon, le propriétaire, un enfant du pays a été officier de marine au long cours ; sa connaissance du pays est excellente et nous avons pu évoquer un bout de l'histoire locale, du temps où Cancale avait son Hôtel de l'Europe, son Hôtel de l'Univers...

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

Sur le port de la Houle, bien calme, aux deux extrémités, il est possible d'un coté de profiter de la plage, pas bondée et à l'autre bout, de déguster des huîtres en toute simplicité et à toute heure de la journée. Si la brume n'est pas trop forte, la silhouette du Mont St Michel est bien visible ; elle l'est surtout le soir où le soleil passe derrière la ville et donne au Mont des reflets dorés. Pour cela, il est bien d'aller sur l'esplanade, au bout du boulevard Thiers ; cet endroit est accessible depuis la rue du Port. Au petit matin, s'installer sur les marches en contrebas de la rue des Parcs, avant que la ville ne s'éveille est un vrai plaisir ; les seuls mouvements sont ceux de quelques bateaux, d'un homme affairé dans ses parcs à huîtres et de l'ombre qui se réduit progressivement avec l'avancée du soleil. La vue du Mont est alors bien différente de celle du soir et la silhouette était, ce jour-là, plus énigmatique.

 

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

Quelques restos sympathiques, le Querrien et ses très belles salades, à midi en terrasse, son service parfait orchestré de main de maître par un chef de salle attentif, le Cancalais avec ce charme vieille France et à la cuisine savoureuse (les plateaux de fruits de mer y sont impressionnants) et la crêperie L'hirondelle, à ne pas rater, bien sûr pour ses crêpes mais aussi pour l'authenticité de l'accueil.

 

 

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

Depuis Cancale, un détour par la pointe de Grouin s'impose et rejoindre St Malo par la D 201 est un vrai plaisir. Au bas de Tannée, il faut s'arrêter à la anse du Guesclin et vous aurez une envie de revenir ici et bien plus longtemps. C'est beau, la plage est belle... les jeunes enfants peuvent s'imaginer jouer au pirate, le fort du Guesclin donne un cachet particulier à cet endroit.

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

St Malo, la cité fortifiée est à découvrir. La côte y reste typique et les points de vue, depuis les remparts, sont simplement beaux ; ici, l'accès au rempart est gratuit et cela devient rare. Pour découvrir la ville, il est finalement assez facile de se garer un peu loin du flux de voitures et l'accès à pied peut se faire par la Chaussée du Sillon qui donne une belle vue sur la plage et sur le Fort national. Nous avons déambulé sur les remparts et dans les rues de la ville ; les fortifications renferment quelques beaux espaces où commerces, terrasses de café peuvent déborder à l'ombre des immeubles un peu austères ou à l'ombre de quelques arbres, entourés de massifs fleuris.

Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo
Cancale et St Malo

Voir les commentaires

La Gacilly, son festival photo

23 Août 2015, 12:54pm

Publié par soda81

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

La Gacilly, au coeur des terres bretonnes, est un village à la limite des départements du Morbihan et de l'Ille et Vilaine ; cette terre est celle d'Yves Rocher, dont le renom de l'entreprise a fait le tour du monde.

La Gacilly, c'est aussi le lieu d'un festival autour de la Photographie avec de nombreuses expositions, en plein air et pour certaines, moins nombreuses en salle. Cet évènement réussit le pari d'être gratuit d'accès. Cette année, d'une part, le pays invité est l'Italie  et d'autre part, la réflexion se situe sur le thème de "Nourrir la planète".

 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

Parmi les travaux originaux, on trouve ceux de Peter Menzel. Son parcours l'a amené à photographier des familles de divers pays - 30 familles et 24 pays - dans leur habitat, entourées du volume de denrées consommées dans une semaine. Le risque est que choisissant une seule famille par pays, l'image soit caricaturale mais ce n'est pas le cas, du moins, on ne le ressent pas. Chaque photo est complétée d'informations sur les revenus, la part du revenu consacrée à l'alimentation, le nombre de calories consommées chaque jour... Sur ce dernier point,la différence entre nos pays du Nord et ceux du Sud est énorme. Nous mangeons au-delà des normes recommandées et dans certains pays, la part des légumes - y compris en conserve - est vraiment réduite, pour ne pas dire inexistante... Quand on sait l'énergie nécessaire pour produire un kilo de viande, on peut s'interroger sur la durabilité de nos modes de vie.

Dans les remarques moins agréables, coté spectateur, on ne peut que caricaturer ces énergumènes dont les enfants vous passent devant, vous empêchent de voir et qui lisent à voix haute les commentaires empêchant votre concentration, échangent entre eux pour avoir l'air  intelligent avec l'objectif de "prendre de la hauteur" sur "le nécessaire travail qui a permis cette analyse sociologique". Mais qu'ils se taisent, qu'ils nous laissent découvrir et qu'ils gardent leur pseudo-réflexions pour eux ou pour plus tard, enfin qu'ils découvrent la politesse.

 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

C'est aussi un ensemble de photographes ; nous ne les citerons pas (voir lien) tous mais leurs images évoquent l'évolution du climat et l'impact sur les activités humaines. C'est bien avec ce type de démarche que l'on voit le pouvoir documentaire, évocateur de la photo. Une photo légendée est bien plus efficace qu'une image fugace du journal télévisé, et ne parlons pas des chaînes d'info ; l'image est là, devant vous, parfois dans toute sa cruauté, parfois dans toute sa beauté et votre regard s'arrête. Robin Hammond s'interroge "L'Afrique, futur grenier du monde ?". Les enjeux pour ce continent dont les terres sont rachetées peu à peu, et en premier lieu, par des capitaux chinois est de faire cohabiter des productions aux standards industriels (avec des besoins en eau), l'agriculture vivrière et le réchauffement de la planète...
 

 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

Du coté des Italiens, plusieurs auteurs reconnus. Piergiorgio Branzi est un de ceux là avec des images d'une Italie du quotidien, image d'instant que l'on aimerait surprendre au hasard des balades dans les rues de petits villages, un matin de vacances, avant que le soleil n'expédie chacun dans une douce léthargie, à l'ombre des persiennes.
 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

Franco Fontana vous fera regarder la nature différemment et rechercher des formes, des symétries, des oppositions de couleur. Il faut que le regard soit puissant pour s'arrêter sur de telles compositions dans la nature. Un de ces clichés couvre le pignon d'une maison ; le gigantisme met en avant ce travail d'observation.
 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

D'autres photographes, hors des thèmes principaux, sont présents. C'est le cas de Vincent Munier, un des grands parmi les photographes animaliers. Souvent présent dans des espaces nordiques, ses photos, à la frontière entre la couleur et une impression de noir et blanc, mettent en avant une faune capable d'affronter les climats rudes. Il a eu la chance d'approcher le loup blanc, loup que les hommes n'avait pas vu depuis 25 ans. L'expo de ses photos est réalisée dans un labyrinthe végétal où on prend plaisir à se perdre, dans la fraîcheur des arbres masquant un soleil breton bien présent.
 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

Il s'agit de la 12ème édition. Souhaitons à ce festival de continuer, de continuer à présenter des oeuvres à tous, de pouvoir le faire dans la gratuité et de donner ainsi à tous un accès. Si la photo est devenu un art très populaire, elle est celui le plus exercé au monde et le numérique y est pour beaucoup, ces expositions sont l'occasion de s'arrêter et de faire une pause dans le déferlement d'images qui nous submergent.

 

Quelques liens :

- le site du Festival

- Vincent Munier

--------------------------------------

En prime, en fin de visite, un magnifique Machaon est venu butiner tout près de nous...

 

La Gacilly, son festival photo
La Gacilly, son festival photo

Voir les commentaires

Autour de Guérande

22 Août 2015, 12:40pm

Publié par soda81

Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande

À une bonne heure de Nantes, Guérande. La cité fortifiée est à l'angle des marais de la Brière et marque le début des marais salants. Le coeur de la cité a su conserver une certaine authenticité. Il est agréable d'y flâner en début ou en fin de journée. Sur nos deux jours de présence, nous avons vécu une matinée avec le marché et la foule est vraiment au rendez-vous ; il faut choisir un autre moment pour y déambuler.

 

Les villages de Kervalet et de Saillé

Les marais salants

Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande

Direction, les marais salants. Le beau temps est là et les paludiers sont au travail ; le geste est précis, doux pour cueillir la fleur de sel.  En fin de journée, la lumière est féerique ; les écarts de lumière compliquent le travail du photographe mais dans ce paysage tout y est : lumière, couleurs, symétries des motifs... Lorsque le soleil est au plus bas sur l'horizon, les détails disparaissent pour laisser la place à de superbes reflets.

Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande


Au Nord Est de Guérande, le marais de la Brière garde ses secrets derrière les hautes haies longeant les routes, les massifs boisées. Sa découverte supposerait d'y passer plusieurs jours, de prendre un bateau pour suivre un canal, de rejoindre une zone humide tôt le matin pour y observer la faune (le zoom sur l'appareil).

Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande
Autour de Guérande

Nous avons fait un détour par le village de Kerhinet, conservé dans son jus d'antan.

A Saint Joachim, une adresse à retenir, un restaurant d'un chef talentueux, Eric Guérin à la Mare aux oiseaux ; sur l'ïle de Fédrun, véritable île au coeur du marais, ce chef a réussi son pari, proposer une cuisine inventive, délicieuse, aux plats plus beaux les uns que les autres, dans ce bout de pays, écarté des grands axes de circulation. Bravo.

 

Quelques liens :

- La guérandière

- Les marais de Guérande (wikipédia)

- La mare aux oiseaux

- Les marais de la Brière

Voir les commentaires

Nantes, au coeur de la ville

20 Août 2015, 12:20pm

Publié par soda81

Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville

Nous avons démarré notre périple vers la Bretagne en faisant une première étape à Nantes. Pourquoi Nantes ? Vu d’ailleurs, on pouvait évoquer cette ville pour son histoire footballistique, pour l’origine d’un premier ministre ou pour la proximité d’un projet d’aéroport qui semble battre de l’aile… Aujourd’hui, on retrouve, ici et là, dans divers magazines, des articles élogieux, faisant de cette ville, l’une de celles où il ferait bon vivre, où l’économie serait plutôt en meilleure santé que dans le reste du pays, où des initiatives culturelles, environnementales, urbanistiques novatrices apparaissent.

Soit ! Allons voir, même si notre passage sera rapide. Nous voilà deux jours à Nantes, avec comme point de chute l’hôtel Voltaire Opéra, rue Gresset, à deux pas de l’Opéra, un hôtel bien agréable.

Le coeur de ville, justement de la Place Graslin jusqu’au Châteaux des Ducs de Bretagne, est un espace agréable, propre, avec une juxtaposition d’immeubles 19ème pour beaucoup. Pour commencer, la place Graslin est un bel endroit, bien dégagé, des luminaires modernes et superbes (à priori, leur allure a fait beaucoup parler, et comme toujours, les pour et les contre…). A l’intersection de la rue Piron, la Cigale est une brasserie au décor intérieur fabuleux ; à découvrir, leur café est délicieux. A coté, le cours Cambronne, allée toute en longueur est un espace de déambulation, vert, bordé d'immeubles où les appartements du rez-de-chaussée disposent de belles terrasses, au mobilier de jardin parfois coloré ; on s'y imagine facilement à l'heure du diner ou dans un transat, un bon livre dans les mains.

Le passage Pommeraye est une des attractions ; superbement restauré, il tente de conserver un cachet d’antan avec une adaptation plutôt réussie d’enseignes actuelles de magasins.

Quelques liens :

- La Cigale

- L'hôtel Voltaire Opéra

 

Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville

Nantes a une histoire liée au colonialisme et à l’esclavage. Le port de Nantes a été le point de départ de plusieurs expéditions. Un espace marque cette histoire ; au sol, sur les quais, le nom des nombreux bateaux affrétés à ces acheminements forcés.

Nantes, au coeur de la ville

L’île de Nantes fait l’objet d’un travail intéressant d’urbanisation avec des ensembles apparaissant comme très agréables. L’extrémité Ouest est devenu le lieu de résidence des Machines de L’île. L’éléphant fait toujours sensation.

Quelques liens :

- les Machines de Nantes

Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville

Sous le soleil estival, direction le Jardin des plantes, plus à l'est. Un très bel espace, où la fraîcheur des grands arbres est bien agréable et en fait un lieu de promenade des familles. A voir, aussi, la collection des plantes et notamment les plantes "médicinales", vous y retrouverez quelques noms vedettes des spécialités homéopathiques. Un ensemble de plantes carnivores occupe une zone humide ; on y a découvert récemment une espèce qui attire et consomme les frelons asiatiques. Des chercheurs tentent d'isoler les composants produits par cette plante et ayant ces effets ; le combat contre ces frelons est bien compliqué.

 

Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville
Nantes, au coeur de la ville

Voir les commentaires