Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SODA81

Aubergines farcies au blé et à la feta

24 Mai 2016, 19:09pm

Publié par soda81

pour 4 personnes, 2 aubergines moyennes, 120g de feta, du blé, 1 gousse d'ail, des feuilles de menthe, de l'aneth, du persil, de la fleur de sel, sel et poivre.

Préchauffez le four à 200°. Faites cuire le blé.

Lavez et fendez les aubergines en deux. Quadrillez la chair avec une pointe de couteau en évitant de couper la peau au-dessous. Versez un filet d'huile d'olive, parsemez de fleur de sel et enfournez 30 min. 

Retirez la pulpe en gardeant la coque des aubergines. Hachez cette chair avec l'ail, les herbes. Melangez avec le blé.

Farcissez les aubergines. Emiettez la feta par dessus, poivrez et passez au four 5 min sous le grill. Servez bien chaud.

 

Aubergines farcies au blé et à la feta

Voir les commentaires

Printemps à St Félix

8 Mai 2016, 10:29am

Publié par soda81

Printemps à St Félix
Printemps à St Félix
Printemps à St Félix
Printemps à St Félix

Balade sur la petite route qui part en boucle depuis Saint Félix de Lunel, avec le défilé de quelques hameaux agricoles. Ici, dans ce pays que certains trouveront un peu perdu, il n'y a pas de maison en ruine. Ces maisons sont occupées pour la plupart, celles dont les volets sont fermés une partie de l'année ne sont pas oubliées par leurs propriétaires. De nouveaux habitants, issus d'ailleurs, sont venus chercher, ici, la quiétude.

Les paysages ont pris la couleur vert tendre de l'herbe ou des céréales qui poussent. Quelques dégradés ici et là, du vert clair au vert un peu plus foncé. Quelques tâches rouges, les vaches limousines sont sorties.

Printemps à St Félix
Printemps à St Félix
Printemps à St Félix

Les croix marquent les croisements des routes. Les petits arbres arrivent à pousser sur les blocs affleurants de granit. Le vieil arbre sans feuille résiste au bord du chemin.

Printemps à St Félix
Printemps à St Félix
Printemps à St Félix

Voir les commentaires

Taboulé au chou fleur

8 Mai 2016, 09:42am

Publié par soda81

Une partie d'un chou fleur, du jus de citron, du thon naturel en boîte, des tomates fraîches, des tomates confites, des raisins secs, un oignon cébette, quelques feuilles de menthe.

Nettoyez le chou fleur, mixez le avec le jus de citron avec votre robot ménager ou avec le Thermomix (vitesse 4, 5), ajustez le temps jusqu'à obtenir un consistance granuleuse (façon semoule).

Découpez les tomates fraîches, les tomates confites, l'oignon cébette, la menthe en petits morceaux. Ajoutez-les au chou, ainsi que les raisins, le thon (égoutté). Pour assaisonner sans excès, vous pouvez utiliser l'huile des tomates confites.

A déguster frais...

 

Taboulé au chou fleur

Voir les commentaires

Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie

8 Mai 2016, 09:16am

Publié par soda81

Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie

Découverte de l'expo Corps et âmes à la Conciergerie.

On connait tous le présentateur Nikos Aliagas, bien présent sur TF1 dans des émissions d'audience ; on le découvre plus journaliste sur Europe 1 dans ses interviews. Ses rencontres sont souvent immortalisées par de très beaux portraits, c'est alors Nikos le photographe. Sa galerie Instagram (vous pouvez cliquer sur le lien) est un journal de ces rencontres, un compte à suivre...

 

Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie
Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie

Ce ne sont pas uniquement les rencontres autour de ses interviews qui donnent lieu à des portraits ; d'autres instants viennent remplir la bibliothèque d'images. Cette galerie est accompagnée de quelques textes bien ciselés.

 

Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie
Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie
Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie
Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie
Nikos, photographe - Expo à la Conciergerie

Voir les commentaires

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

7 Mai 2016, 06:59am

Publié par soda81

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

La Maison européenne de la photographie, à Paris, est l’un de ces endroits où le monde de la photo est exposé dans sa diversité. Sur cette fin de mois d’Avril, deux photographes témoins de l’actualité de notre monde voient leurs oeuvres présentées au grand public.

Christine Spengler, grand reporter et artiste, a toujours été présente à des moments importants et dans des lieux aujourd’hui reconnus pour être des lieux de l’histoire du monde. Elle l’a fait avec un courage immense, embarquée dans des situations plus que difficiles, comme celle de sa prise en otage car soupçonnée d’être une espionne. J’ai entendu sur Europe 1 son interview dans l’émission de Frederic Tadéi ; on ne peut qu’être impressionné par la force de cette personne qui a côtoyé des évènements qui auraient pu émousser le courage de n’importe qui.

Ces photos, prises en 1972 en Irlande du Nord, m'interpellent. Ces enfants sur les photos ont à peu de choses près mon âge ; où sont-ils aujourd'hui ? que sont-ils devenus ? que pensent ils des évènements d'alors ?

 

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

La révolution iranienne et ses images de femmes voilées, images qui ne nous avaient pas tant marqué que cela, nous Français qui avions accueilli l'ayatollah Khomeni. Nous aurions presque eu de la sympathie pour ces gardiennes de la révolution, toutes de noir vêtues ; n’incarnaient-elles pas la force d’un peuple combattant pour la disparition d’un pouvoir totalitaire. Aujourd’hui, on peut se dire que ce sont sûrement les premières images de cette vague d’une autre forme de pouvoir totalitaire, celui des extrêmes religieux. On ne peut que réagir face à celle file d’attente de femmes se rendant à un référendum bien gardées, accompagnées dans leurs votes, par des militaires.

 

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016
Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016
Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

Autre forme d’obscurantisme, celui du communisme sanglant, celui des kmers rouges au Cambodge. Quel désespoir, cet enfant dans un hôpital délabré. On ne peut rester insensible… et se dire que tout cela continue aujourd’hui sous d’autres formes dans bien des pays... 

 

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

Patrick Zachmann est un témoin de l’histoire chinoise. Présent lors des évènements de Tien an men, il a accompagné les acteurs de cette tentative de révolution vite matée par le pouvoir. Ses notes manuscrites au coté des photos retracent la chronologie des évènements. Aujourd’hui, son regard est double, il revient avec des images des années 90 et celles de 2015, comparant l’évolution spectaculaire, bouleversante des paysages chinois.

Des chinois cotoient pour la première fois "un long nez"

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

Côte à côte, grand parents et petits enfants, qui se côtoient sur des portraits, sont des acteurs de deux millénaires différents. On parle bien de millénaires différents. Ses portraits vidéo de deux personnes, l’une ayant vécu Tien an men, l’autre ayant une vingtaine d'années aujourd’hui montrent aussi le contraste de cette société et la capacité de faire oublier des évènements que peut avoir le pouvoir. La jeune génération semble ne pas connaître le passé et va indiquer que la Chine est dans le chemin bien avancé de la démocratie ; la génération qui a vécu les évènements parle de dictature…

 

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016
Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016
Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016
Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

Deux photographes, deux regards… sur la folie du monde, sur sa capacité de se raccrocher à des mythes, à des chimères basculant vite dans des extrêmes bien dangereux.

-------------------------

Hommage à Leila Alaoui

Expos à la Maison européenne de la photographie - mai 2016

Voir les commentaires