Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SODA81

Au jardin, une visiteuse impressionnante

20 Août 2011, 07:30am

Publié par soda81

Entre la haie de laurier-palme et un pied de sauge du Mexique, un piège tendu, une immense toile d'araignée. Que cache cette toile ? Une grosse bestiole aux pattes noires, aux yeux menaçants (n'exagérons tout de même pas !)

Et non, mais une toute aussi impressionnante araignée mais très colorée. Justement, ça tombe bien, le magazine L'ami des jardins en parle. Il s'agit de l'araignée frelon ou Argiope frelon.

Les fils tendus sont impressionnants de robustesse ; la toile est géométrique. Au milieu un zig-zag qui semble plus brillant. Si par hasard, vous bougez un peu quelques fils, Mme l'araignée reste stoïque. Un peu de recherche avec Google et les moeurs un peu particulières de l'animal la rapprocheraient de la mante religieuse ; les mâles se sentent mal !!! Chaque jour, le réseau de fil semble s'étendre et des mouches sont collées au piège ; l'araignée s'en régale pour n'en laisser que l'enveloppe.

Vue de dos. Notre argiope a sûrement eu un accident ;
il lui manque deux pattes à l'avant, à sa droite.

argiope frelon 1

 

Argiope bruennichi fait partie des espèces d'araignées pratiquant le cannibalisme sexuel systématique avec plus ou moins de succès. Le mâle, au terme de l'accouplement, abandonne volontairement dans 80% des cas son appareil copulateur ce qui diminue les chances d'un rival de féconder la même femelle et augmente ses chances de la fuir et de survivre après l'accouplement. Il semble que l'appareil génital des mâles de cette espèce soit particulièrement complexe, notamment du point de vue de la structure, par la capacité de fuite du mâle grâce à des points de rupture prédéterminés. Après l'accouplement, la femelle pond rapidement 200 à 300 œufs dans un cocon de couleur brune, composé de soies de structures biochimiques différentes, suspendu dans les graminées peu au-dessus du sol. Les œufs hivernent à l'abri du gel.

De nombreuses théories ont été avancées pour expliquer la présence du stabilimentum, motif blanc de soie en zig-zag qui se trouve sur la toile. L'une d'elles propose qu'il contribue à attirer les proies du fait de sa grande brillance dans le spectre des ultra-violets que les insectes perçoivent. Une autre zone de soie plus dense se trouve également au centre de la toile. Une autre théorie expliquerait la présence du stabilimentum afin de renforcer la toile.(extrait partiel de Wikipédia)

Vue sur le "ventre"

argipe frelon 2

Commenter cet article

jeanine et rené 21/08/2011 06:25



très interessante cette araignée aux moeurs particulières ! jamais vu, une toile et un insecte de ce type ? merci , et bon dimanche , bisous 



chevrette13 20/08/2011 16:29



je préfère la voir en photo, je fais des allergies aux piqûres d'araignées  et d'insectes.. bisous



mariellen 20/08/2011 12:33



j'ai horreur des araignées mais j'avoue que dame natue est drôlement faite !!! bises, mariellen